Les Chroniques de Valombre

Forum du Serveur Neverwinter Nights [FR] Valombre
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Berronar Purargent - La Mère Révérée

Aller en bas 
AuteurMessage
Lheo
Le Scribe d'Elminster
Lheo

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Berronar Purargent - La Mère Révérée   Mar 21 Avr - 20:01

Berronar Purargent
La Mère Révérée, Mère de Sûreté





Déesse naine intermédiaire
Symbole: deux anneaux d'argent
Plan d'origine: Foyer des nains
Alignement: Loyal Bon
Attributions: sûreté, honnêteté, maison, guérison, familles naines, archives, mariages, fidélité, loyauté, serments
Adorateurs: enfants, protecteurs nains, nains, guerriers, femmes d'intérieur, maris, parents, scribes, épouses
Alignement des prêtres: LB, LN, NB
Domaines: Bien, Famille, Guérison, Loi, Nains, Protection
Arme de prédilection: Colère de la Vertu (masse d'armes lourde)


Berronar Purargent est la matriarche du panthéon nain. Épouse de Moradin, elle met un point d’honneur à exploiter son autorité parmi les dieux nains, profitant de ses formidables talents de négociatrice et de son flegme pour assurer la cohésion d’un panthéon parfois divisé. Selon les conservateurs nains, sans ces qualités, le Morndinsamman (et peut-être l’ensemble de la race naine) n’aurait jamais survécu aux contraintes de son long et progressif déclin. Avec l’apparition de la Bénédiction du Tonnerre, tout laisse à penser que cette tendance s’inverse. Désormais, la Mère Révérée aide Moradin à redessiner la destinée du peuple des nains en prodiguant de très sages conseils aux prêtres nains de confiance de Faerûn. Cependant, malgré cette renaissance récente, un nombre grandissant de nains inconsolables ont fait montre de leur déception face à la philosophie de Berronar et de son époux, qu’ils qualifient d’entêtement.
Les prêtres de Berronar, appelés les faenor (« ceux du foyer » ), sont les gardiens et les protecteurs des clans nains. Ils tiennent à jour les traditions, légendes et histoires familiales. Ils s’efforcent d’entretenir la santé et le caractère de tous les nains en jouant un rôle de professeur ou de guérisseur. En qualité de baromètre moral des nains, ils peuvent être particulièrement conservateurs, et ne pas tolérer la témérité parmi les jeunes nains, ou afficher des idées radicales, voire controversées. D’ailleurs, le nombre de jumeaux issus de la Bénédiction du Tonnerre a certainement poussé leur patience à bout. L’Église elle-même est très structurée et chaque prêtre connaît sa place. Du reste, les églises des clans se ressemblent toutes, ce qui explique que les nains de passage y trouvent de suite leur place. En un sens, son Église est semblable à la maison d’une mère aimante, mais stricte.
Les faenor prient pour obtenir leurs sorts à l’aube. Parmi les nombreux services séculiers qu’ils rendent aux communautés naines, ils ont la réputation de planifier et de célébrer les mariages, de sorte que même les étrangers recherchent leurs services. Tous les ans, les fidèles adressent à Berronar des offrandes en argent, généralement accompagnées d’une petite fleur blanche, histoire de remercier la déesse pour l’amour maternel qu’elle porte à tous les nains. L’Hiver fatal et la Longue nuit ont pour les faenor une signification religieuse. Dans le cas du premier, on assiste à de fabuleuses réjouissances sous terre. Pour la Longue nuit une fête similaire est organisée en surface, sachant que les voyageurs et les membres des communautés voisines sont les bienvenus (les spécimens issus d’autres races sont néanmoins rares). Les faenor se multiclassent rarement, mais certains deviennent des protecteurs nains ou des guerriers.

Histoire/relations:

Berronar n’a guère le temps de forger des alliances en dehors du panthéon nain, mais elle s’entend bien avec les principales déesses des panthéons elfe, gnome et halfelin. Elle oeuvre conjointement avec Sharindlar pour inspirer des actes d’amour aux nains, cette dernière supervisant habituellement la cour, alors que la Mère de Sûreté assure une relation basée sur la fidélité et l’amour après le mariage. Elle même représente l’épouse, idéale de Moradin, ce qui en fait l’une des confidentes du Père des Nains. Elle apprécie la compagnie de Clangeddin et de Gorm Gulthyn, mais semble plus réservée quant à Marthammor, Dugmaren et Haela, qui selon elle ne jouent pas totalement le rôle qui leur a été confié. Elle n’a pas de temps à consacrer à l’intrigant Abbathor et aimerait que son époux le chasse du panthéon, comme il l’a fait pour Laduguer et Duerra des Abîmes. Sa haine des dieux orques, gobelinoïdes et géants vaut bien celle de Moradin.

Dogme:

Les enfants de Moradin sont façonnés sur la Forge des Ames et à jamais réchauffés par l’étreinte de la Mère Révérée. Veillez sur votre foyer et votre demeure. Puisez force et sûreté dans la vérité, la tradition et la loi. Rejoignez vos amis, parents et clan dans un but commun. Ne succombez pas aux souffrances de l’avarice ou aux maux des différends. Offrez espoir, santé et soutien à ceux qui se trouvent dans le besoin. Une fois une promesse faite, Berronar veille à ce qu’elle soit tenue car le simple fait qu’elle ne soit pas respectée la chagrine profondément. Les enfants doivent être chéris et tenus à l’abri du danger, car ils constituent le futur de la race naine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Berronar Purargent - La Mère Révérée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Remèdes de grans mère (santé)
» Rien pour écrire à sa mère...
» Une découverte pour Sylvie [pv sa mère et sa tante]
» Rebondissement: Mère de Tristan Banon aurait eu une relation consentie avec DSK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Valombre :: Section Roleplay :: La Tour d'Elminster :: Les dieux des Royaumes Oubliés :: Le Morndinsamman-
Sauter vers: