Les Chroniques de Valombre

Forum du Serveur Neverwinter Nights [FR] Valombre
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Abbathor - Le Grand Maître de l'Avarice

Aller en bas 
AuteurMessage
Lheo
Le Scribe d'Elminster
Lheo

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Abbathor - Le Grand Maître de l'Avarice   Mar 21 Avr - 20:04

Abbathor
Grand Maître de l'Avarice, Seigneur des Trésors, Vers de l'Avarice





Dieu nain intermédiaire
Symbole: dague incrustée de joyaux
Plan d'origine: Foyer des nains
Alignement: Neutre Mauvais
Attributions: cupidité
Adorateurs: nains, avares, roublards, maîtres des ombres
Alignement des prêtres: CM, NM, LM
Domaines: Chance, Commerce, Duperie, Mal, Nains
Arme de prédilection: Coeur d'Avarice [dague à lame de diamant] (dague)


Abbathor n’a pas toujours été maléfique. Ainsi, la créature qui allait plus tard devenir le Vers de l’Avarice s’intéressait jadis à la beauté des gemmes et des métaux, mais il se détacha de son panthéon lorsque Moradin fit de Dumathoïn le patron des nains d’or, une place qu’Abbathor convoitait depuis sa naissance. Par la suite, il troqua les traditions et l’honneur des nains contre la duperie et la discrétion. On lui avait refusé ce qui comptait le plus à ses yeux, et il fit le serment que cela ne lui arriverait plus jamais. Dorénavant, si quelque chose lui plait, il s’en empare. Vu que les nains sont quelque peu portés sur l’avarice, beaucoup ont répondu présent à l’appel d’Abbathor. Le Seigneur des Trésors cherche aujourd’hui à détourner l’ensemble de la race naine de sa façon de penser, pire affront qu’il puisse imaginer pour faire un pied de nez à son lointain patriarche. Abbathor convoite les objets de valeur et les gemmes avec une force qu’on pourrait presque qualifier de sensuelle. Du reste, il se donne beaucoup de mal pour obtenir ce qu’il désire.
Les temples secrets et souterrains d’Abbathor renferment des autels sacrificiels constitués de gros blocs de pierre noircis par d’innombrables feux. Comme ils sont généralement recouverts de feuilles d’or et remplis de biens précieux volés, les étrangers prennent souvent les temples d’Abbathor pour de véritables salles au trésor, un problème qui s’est déjà traduit par l’apparition d’aventuriers en pleine cérémonie religieuse. S’il ourdit ses machinations dans le plus grand secret, Abbathor consacre son existence à l’anéantissement du style de vie des nains. Cependant, le gros du panthéon nain n’a pour le moment rien remarqué, d’autant que la plupart des nains mortels n’ont pas conscience des véritables projets du Seigneur des Trésors. Il gère son Église de façon à ce qu’elle accumule autant de richesses que possible, tant qu’à faire en les dérobant à des étrangers, qui sont ensuite dissimulées ou sacrifiées en son nom.
Les prêtres d’Abbathor sont connus sous le nom d’œtharnor (un mot nain signifiant ceux qui sont consumés par la cupidité). Ils prient pour obtenir leurs sorts la nuit. Les éclipses solaires, les éruptions volcaniques et les autres phénomènes naturels voilant la lumière du soleil pendant la journée se traduisent par de grandes réjouissances religieuses pour les œtharnor. En effet, ceux-ci profitent alors de l’obscurité pour tramer leurs larcins. Une fois par an, les , œtharnor sacrifient un ennemi des nains (cela va des elfes aux ombres des roches), ouvrant la cage thoracique de l’infortunée créature pour créer la bourse d’Abbathor, dans laquelle les pénitents laissent des pièces et des gemmes. L’ensemble est ensuite brûlé en offrande au Seigneur des Trésors. Les sacrifices les plus populaires incluent des orques, des trolls et des géants. Les prêtres d’Abbathor se multiclassent souvent en quêteurs divins ou en roublards, et parfois en maîtres des ombres.

Histoire/relations:

Bien que Berronar haïsse profondément Abbathor et que Dumathoïn lui rende bien son mépris, le reste du panthéon n’a pas idée des plans du Vers de l’Avarice visant à faire de tous les nains des fidèles obsédés par l’appât du gain. La plupart des dieux nains le voient comme un frère déplaisant, obsédé et malveillant, mais qui n’en aide pas moins le panthéon en temps de crise et qui demeure un allié sûr. Bien que Moradin en personne pardonne plus aisément que sa compagne, le Créateur s’intéresse de plus en plus à Abbathor et a chargé ses espions de surveiller le clergé du Vers de l’Avarice. Cependant, comme les agents de Moradin font rarement dans la subtilité, leurs investigations n’ont pour l’instant révélé aucune perfidie. Abbathor méprise tous les dieux extérieurs au panthéon nain.

Dogme:

Les richesses de Toril furent créées à l’attention des nains suffisamment ingénieux pour s’en emparer, par tous les moyens. Enivrez-vous de toutes les richesses qui brillent, car la raison d’être de leur agréable apparence est de vous offrir le plaisir. La cupidité est une qualité, car elle motive le sens de la propriété de tout ce qui est précieux. Cependant, ne vous emparez pas des richesses des enfants du Morndinsamman et ne conspirez pas contre les protégés d’Abbathor, car les conflits animés par la cupidité affaiblissent le clan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Abbathor - Le Grand Maître de l'Avarice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» des idées de grand'mère
» La bataille du Grand-Port...
» reportage de grand voir vient voir c est beau ..............
» grand couteau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Valombre :: Section Roleplay :: La Tour d'Elminster :: Les dieux des Royaumes Oubliés :: Le Morndinsamman-
Sauter vers: